Voyage : Choisir le tourisme de mémoire

debarquement

plage du débarquement

Champs de bataille, musées, monuments historiques, mémoriaux ou encore stèles… le tourisme de mémoire fait de plus en plus d’adeptes chaque année. A l’aube du centenaire de la guerre de 14 – 18, les sites historiques accueillent en effet un peu plus de 6 millions de visiteurs par an.

Mais qu’entend-on au juste par tourisme de mémoire ? Quels sont les sites à ne pas manquer ?

Voici quelques conseils pour réussir un séjour dédié au temps passé.

Le tourisme de mémoire : définition

Pratiquer le tourisme de mémoire, c’est consacrer ses vacances, où au moins une partie de celles-ci, à la visite de lieux où se sont déroulés de grands événements historique. Les sites ayant connus de célèbres conflits sont les plus répandus, connaissant depuis déjà plusieurs années un vif succès. Première guerre mondiale, guerre franco-prussienne, débarquement…

Le tourisme de mémoire permet d’explorer les éléments patrimoniaux qui constituent l’histoire du pays. Né de la volonté de rendre hommage aux soldats morts à la guerre, il entretient le souvenir en mettant en avant les plus hauts lieux historiques.

Cependant, on est bien loin des leçons d’histoire de notre enfance, bercées de dates à retenir. Le tourisme de mémoire permet une nouvelle approche du passé, ludique et divertissante, tout en restant respectueuse et enrichissante. En effet, la découverte des grands événements est organisée sous forme de circuits animés par des vidéos, des bandes audio, des jeux de questions. Certains lieux proposent également des mises en scène permettant de revivre le passé pour mieux le comprendre.

Organiser un séjour historique

Partir en séjour historique demande un peu d’organisation. En effet, mieux vaut bien préparer son circuit à l’avance et ne pas partir dans l’optique d’improviser, au risque de passer à côté de lieux importants. La première chose à définir est le secteur à visiter et les kilomètres à parcourir. Un séjour de 6 à 7 jours, durée moyenne des français, permet de visiter de nombreux lieux sans toutefois parcourir la France entière. Il est donc préférable de choisir une région riche en patrimoine historique et rassemblant un grand nombre de monuments sur peu de distance.

Définir le temps à consacrer à chaque monument permet également de respecter le programme sans devoir renoncer à certains lieux, faute de temps. Pour la plupart des sites historiques importants, une visite approfondie nécessite une journée entière. Mieux vaut donc prévoir un site par jour, deux proches s’il s’agit de sites moins développés.

Les séjours de tourisme de mémoire sont l’occasion d’agir sur la conscience et d’entretenir la mémoire collective. Aussi, ce sont des destinations importantes à partager avec les jeunes générations afin de leur transmettre l’histoire du pays et de leurs ancêtres. Organiser un séjour de mémoire en compagnie de ses petits-enfants peut donc être l’occasion de leur faire découvrir l’histoire d’un nouveau regard et leur offrir la possibilité de partager de beaux moments d’échanges.

Lieux historiques et patrimoine à ne pas manquer en France

La France est l’un des pays les plus riches dans le domaine du tourisme de mémoire. Les lieux historiques sont donc nombreux et le choix large. Voici donc quelques-uns des immanquables.

Les plages du débarquement

Le 6 juin 1944, 5 plages de la Manche et du Calvados sont devenues célèbres grâce au débarquement des forces alliées. Marquant la fin de la guerre de 39 / 45, Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach figurent aujourd’hui parmi les plus grandes destinations du tourisme de mémoire.

Lieux de mémoire et de recueillement, de nombreux musées ont vu le jour à proximité, permettant de retracer l’ensemble des événements liés au débarquement et à la bataille de Normandie : le musée du débarquement, le musée de l’occupation, le musée airborne, le musée de la libération, le Mémorial Cobra, le Mémorial de la bataille de Normandie, le Mémorial Pegasus, etc.

La route de l’abolition de l’esclavage

Datant de 2004, la route de l’abolition de l’esclavage retrace le combat des hommes et femmes célèbres pour la liberté de tous. Quatre sites guident les visiteurs à travers les régions phares de l’abolition de l’esclavage : la Franche-Comté, la Lorraine et l’Alsace.

La Maison de la négritude en Franche-Comté

Retraçant le racisme, l’esclavage et les droits de l’homme, elle reconstitue la cale d’un navire négrier et plonge le visiteur dans l’histoire des esclaves.

24, Grande rue – 70290 CHAMPAGNEY

La Maison de l’Abbé Grégoire d’Emberménil en Lorraine

L’abbé Grégoire d’Emberménil est l’auteur de l’article premier de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». La Maison retrace sa vie sous forme de vitraux, permettant aux visiteurs de lui rendre hommage.

Place de l’Abbé Grégoire – 54370 EMBERMENIL

Le Château de Joux Toussaint Louverture en Franche-Comté

Ancien esclave et gouverneur de Saint Domingue, les touristes peuvent lui rendre hommage en visitant la cellule où il a été détenu et a trouvé la mort.

25300 LA CLUSE ET MIJOUX

La Maison Schoelcher de Fessenteim en Alsace

Cette maison retrace la vie de Victor Schoescher, auteur du décret d’abolition de l’escalvage en 1848.

35, rue de la Libération – 68740 FESSENHEIM

La route Napoléon

Exilé, Napoléon Bonaparte, souhaitant retrouver le pouvoir, part à la conquête de Paris en 1815. Les touristes ont désormais la possibilité d’emprunter cette même route en sa mémoire. Suivant la RN85 sur environ 300 km entre le Golfe Juan et Grenoble, Napoléon l’a parcourue en six jours.

Pour en savoir plus : www.route-napoleon.com

Le mémorial de la Shoah

Hommage aux juifs déportés, le Mémorial de la Shoah retrace l’histoire de ce peuple décimé. Le mur des noms rappelle en outre les 76 000 juifs déportés de France.

17, rue Geoffroy-Lasnier à Paris

Le Mémorial de Caen

Entièrement consacré à l’histoire du XX ème siècle, le mémorial de Caen raconte les plus grands événements de cette période, allant de la seconde guerre mondiale au 11 septembre 2001. Les plus grands faits y sont mis en scène et expliqués de manière simple.

Esplanade Dwight-Eisenhower, 14050 Caen

Pour en savoir plus : http://www.memorial-caen.fr

Jeune retraitée du domaine de la finance, j'aime être active et partager mes passions. Je voyage, pratique diverses activités sportives et me passionne pour beaucoup de chose... dont l'écriture.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !

Nos autres articles :

Ajouter un commentaire

*

Partenaires

Articles Similaires

Il n’y a pas d’entrées complémentaires.

Partenaires

A propos de nous

Notre site est un réseau social dédié aux seniors. Il est ouvert à tous et permet de favoriser l’échange entre seniors d’une même région ou d’une même ville. Le site est entièrement gratuit et permet de garder le contact avec vos amis,  de participer à des évènements sportifs ou culturels. C’est aussi un lieu de rencontre senior

Besoin d’Aide ?

Vous avez besoin d’aide pour vous inscrire ou pour utiliser notre réseau social ?

Suivez-nous: Twitter | Google+ | Facebook

reseau social senior
Copyright © 2011 Communaute-Senior.com – Tous droits réservés.