Adoption d’un enfant : trouver sa place de grand-parent

Devenir grands-parents est une étape importante et souvent délicate de la vie. Devant l’arrivée d’une nouvelle génération, il faut apprendre à tisser les liens d’une relation particulière et trouver sa place prend parfois du temps. Mais, dans certaines situations, les choses peuvent s’avérer plus compliquées. C’est notamment le cas lors d’une adoption. Comment trouver sa quand un enfant adopté arrive ? Quel est le rôle des grands-parents dans les étapes de l’adoption ?

Soutenir les parents dans le processus d’adoption

adoption grand parent

Adopter résulte toujours d’une démarche longue et éprouvante pour un couple. Faire face à l’impossibilité de devenir parent naturellement, faire le deuil d’une grossesse, se soumettre aux procédures fastidieuses puis subir l’attente de l’enfant peut prendre plusieurs années. De nombreuses personnes se trouvent ébranlées par ce parcours du combattant. Aussi, est-il important, dans ces moments, que les futurs parents puissent se sentir soutenus, accompagnés et surtout compris. Le rôle des grands-parents dans l’adoption est donc primordial.

Lorsque l’on a été parent facilement, il est parfois difficile de se mettre à la place de ceux dont le désir d’enfant est si intense qu’il devient presque obsessionnel, au point de prendre le pas sur tout le reste dans leur existence. Beaucoup de grands-parents ne s’investissent pas dans la procédure d’adoption, car ils ne parviennent pas à comprendre ce qui peut animer leurs enfants pour se lancer dans une telle aventure. Quoi qu’il en soit, le plus important est de ne pas porter de jugements sur les choix des futurs parents.

Le rôle des grands-parents est d’écouter les craintes des adoptants sans porter de jugement

Démarrer une procédure d’adoption n’est jamais une décision prise à la légère. De nombreux questionnements se sont imposés à eux, auxquels ils ont répondu à leur façon. Le rôle des grands-parents est donc d’écouter les craintes des adoptants sans porter de jugement, de les accompagner durant les longs mois précédant l’arrivée de l’enfant. Les parents adoptants ont toujours besoin de se sentir compris et rassurés.

Établir une relation avec l’enfant

L’arrivée d’un enfant adopté, même s’il a été attendu pendant de longs mois, peut présenter certaines difficultés.

Pour beaucoup de grands-parents, le problème de la différence constitue un obstacle, et établir une relation l’enfant est compliqué. S’affirmer grand-mère ou grand-père d’un petit enfant différent de soi, venant d’un autre continent, n’est pas dans les mœurs d’une génération où l’adoption n’était pas courante. Aussi, de nombreuses inquiétudes peuvent survenir : comment gérer le regard des autres ? Comment répondre aux interrogations futures de l’enfant ? Comment s’affirmer grand-parent quand on ne se retrouve pas dans l’enfant ?

Le deuil de la ressemblance physique est une étape primordiale pour construire un lien avec l’enfant

De même, il est courant de rechercher les ressemblances à la naissance d’un enfant : il a mes yeux, il a tes cheveux… Bien entendu, tout ceci n’est pas possible chez  un enfant adopté : l’adoption demande de faire le deuil de la ressemblance physique. Cette étape est primordiale pour pouvoir construire un lien avec l’enfant. Ce travail de deuil a été fait depuis longtemps par les parents, qui étaient au cœur des démarches et qui ont fait ce choix. Les grands-parents, eux, se voient contraints à ce deuil à l’arrivée de l’enfant. Il est donc normal, dans un premier temps, d’avoir des difficultés à se projeter comme grand-parent.

Mais il existe de nombreuses façons de se ressembler : une attitude, une façon de parler, un goût prononcé pour quelque chose… la ressemblance s’acquière aussi avec la relation. C’est en partageant avec l’enfant que les grands-parents adoptifs surmonteront les obstacles.

La place des grands-parents, que ce soit d’enfants biologiques ou adoptifs, reste la même. Ce sera en partageant avec l’enfant, en lui transmettant l’histoire familiale que celui-ci pourra, lui aussi, trouver sa place de petit-enfant. Patience, présence et acceptation sont donc les mots-clés d’une relation forte entre petits-enfants et grands-parents adoptifs.

Jeune retraitée du domaine de la finance, j'aime être active et partager mes passions. Je voyage, pratique diverses activités sportives et me passionne pour beaucoup de chose... dont l'écriture.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !

Nos autres articles :

Ajouter un commentaire

*

A propos de nous

Notre site est un réseau social dédié aux seniors. Il est ouvert à tous et permet de favoriser l’échange entre seniors d’une même région ou d’une même ville. Le site est entièrement gratuit et permet de garder le contact avec vos amis,  de participer à des évènements sportifs ou culturels. C’est aussi un lieu de rencontre senior

Besoin d’Aide ?

Vous avez besoin d’aide pour vous inscrire ou pour utiliser notre réseau social ?

Suivez-nous: Twitter | Google+ | Facebook

reseau social senior
Copyright © 2011 Communaute-Senior.com – Tous droits réservés.